rss
email
twitter
facebook

22 décembre 2010

Inauguration de l'île Explor3D sur Francogrid

Les explor3D, balades initiatiques et de découvertes d'usages en mondes virtuels se déroulent pour la sixième fois, ce mercredi 22 décembre à 21H sur Francogrid, communauté qui soutient nos explorations virtuelles.

Le lieu de rendez-vous est fixé sur l'ile Explor3D >> S'inscrire ou ICI

Tout le monde est bienvenu.
Il s'agit d'une séance d'apprentissage et de premier accès à un autre monde immersif OPENSIM (le coté libre du virtuel :) ) . Les plus initiés prêteront main forte aux plus nouveaux.

Nous profiterons de cette rencontre pour inaugurer un tout nouvel espace nommé EXPLOR3D , un nouveau territoire virtuel mis à la disposition d' Enora Gregan :)
Tao Vacano, Francogrid co animera cette séance d'approche de ce monde et aussi de présentation des explorateurs du Web aux représentants de la communauté du métavers 3D libre.
La geeknaute salue particulièrement Ange Menges qui a préparé de longue date la venue des explorateurs pour les accueillir dans les meilleures conditions dans des locaux "neufs" et sur l'ile EXPLOR3D. Bravo !
Nous avons rendez-vous avec des avatars de la communauté francophone opensim Francogrid.


La séance de demain sera bien différente.

Merci de bien lire le petit tuto concocté par Ange et moi-même :

Pour vous connecter en trois points sur la Francogrid

1 - Avoir un avatar (celui de Second Life ne fonctionne pas ).
La geeknaute propose un lien pour ouvrir votre compte (gratuit) et créer votre nouvel avatar. Prenez le meme nom que sur second life.Ce sera plus facile pour extraire des choses d'un monde à l'autre.


2 - Il faut télécharger Hippo opensim viewer  et l'installer évidemment :)
Hippo sera votre navigateur multigrids pour accéder à notre lieu de rencontre sur l'ile Explor3D

3 - et enfin paramétrer votre hippo viewer
Vous lancerez le viewer pour vous rendre sur la francogrid mais avant il faut le paramétrer comme ça.
J'ai trouvé un tuto super simple ici :http://francogrid.org/documentation/12   avec copies d'écran bien détaillées. Tao Vacano a mis en ligne une vidéo :



Pour ceux qui veulent réviser :
Le tutorial de Francogrid : http://jacksweb.slicer.fr/tutoFG.html

Connexion à 20H pour aider à vous mettre en route.

9 décembre 2010

UrbanDive en Beta : c'est parti !

Depuis juste quelques jours, UrbanDive a ouvert ses portes aux beta-testeurs. Ce projet développé par les Pages Jaunes est le Street View français. La Geeknaute a déjà testé et a remarqué une bonne fluidité des images. On a une meilleure visibilité de la rue car la caméra a pris un peu de hauteur par rapport à Google Street View. La prise de vue s'est déroulée avec des outils permettant une modélisation 3D qu'on aperçoit sur les façades des bâtisses. La qualité des photos est en meilleure résolution. Le projet démarre et ne comporte pas beaucoup de points d'intérêts. Le but du jeu pour Pages Jaunes est évidemment d'intégrer tout le catalogue.
Le système permettra aux utilisateurs d'appeler des applications externes (réseaux sociaux, Twitter, Facebook, vidéos Youtube et de diffuser, d'échanger par chat à n'importe quel lieu.
Netvibes va s'associer à Pages Jaunes pour l'aspect widget en les intégrant à la carte immersive. Les développeurs pourront développer en utilisant UWA (Universal Widget API). Les utilisateurs partageront ces widgets fournis par Netvibes.
Et vous, après test, vous en pensez quoi ?

UrbanDive, plongez au cœur de la ville ! from UrbanDive on Vimeo.

Explor3D à Tournicoton Gallery


Les Explorateurs du web continuent leur voyage Explor3D ce jeudi 9 décembre à 21H pour une rencontre avec Mariaka Nishi, au Centre d'Art Transdisciplinaire sur Second Life . Lieu du rendez-vous sur Metaversel et Inscriptions ouvertes à tous sur Facebook

7 décembre 2010

Whuffie in a magic night


I just received a mail from my best friend Pikilias. He delivers this message with enthousiasm and hopeful words. I can't resist and share with you an abstract.

 "A week ago I didn't new anything about Whuffie. I ask myself, is it like an uncommunicative sect dealing with doggy food ? I was not convinced yet.
My friend Geeknaute gave me more information. She asked me to subscribe to an exclusive meeting with Tara Hunt in Paris on 6th december.
Despite that I missed the subscription, a friend of her, Rodolphe offered me the chance to join the Whuffie night.
Luc, Evelyne and Sophie confirmed the invitation [They should received whuffies too].
I was so happy to get it. There I founded such an amazing place which reminded me my parents sewing studio.
Tara illuminated the meeting, she answered all the question and sign so many books. Rodolphe, Luc and two other people translated her book. Rodolphe embodies the whuffie so much, I wish the same for his newborn son Alaric.
Unfortunately my whuffie card did not allowed me to buy the book tonight hoping for Tara Hunt and Rodolphe signs, Geeknaute did :-)
Anyway, tonight I received a way more than a sign : the whuffie itself. Thank you Geeknaute, Maïté, Stéphanie and Pierre : we have shared such a great evening !
On the way back home, I took 5 whuffies out from the tram conductor (I took 30 already this morning from the RATP network, do they still have whuffie?).
I gave 10 whuffies to the firemen I met back home. I just feel happy tonight and full of love.
Pikilias

Hey guys, I just forgot to show you the Doctorow whuffie box Sophie offered to me! Santa Clauss yop !!!!"
( if you look above)




5 décembre 2010

The Joy of Stats : augmented reality show

Comment présenter des données publiques de manière très efficace ?
En l’occurrence , il s'agit de jongler avec 120 000 data. Le principe consiste à présenter l'évolution de l'espérance de vie et du revenu de vie pendant 200 ans et à travers 200 pays en seulement quatre minutes..
Voici la performance réalisée par Hans Rosling qui va utiliser la réalité augmentée.
A qui le tour ?

La ville fiction

Une petite trouvaille de l'ami @WoldenAvro que je repartage.
Il s'agit de la présentation faite par Hugues Aubin lors des rencontres nationales e-tourisme 2010.


Star Wars en réalité augmentée : Gunner falcon

Le premier jeu Star Wars : Gunner Falcon en réalité augmentée vient de sortir. Envie d'une petite bataille intergalactique avec Han solo et Chewbacca ?
Rien de plus simple : Vous devez assurer le rôle de tireur d'élite dans une bataille comme la destruction de l'étoile noire à bord du Falcon Millenium.


"Subway": Falcon Gunner Trailer from Josh Shabtai on Vimeo.

Millennium Falcon AR Test from Josh Shabtai on Vimeo.
Application disponible pour 3,99e sur Iphone et Ipod touch (bientôt sur Ipad)

23 novembre 2010

Moya, dessine-nous une île

Ce mercredi 24 novembre à partir de 21 heures, les explorations continuent et on posera nos bagages sur l''île de Moya, artiste numérique haut en couleur.
Rejoignez-nous sur son ile de Second life pour ce nouvel Explor3D : LIEU du rendez-vous
Inscriptions ouvertes à tous sur Facebook
Le Moya Land est une surface virtuelle de 330000 m2 fonctionnant sur 5 serveurs.

Cet univers est conçu comme une oeuvre d'art global et immersive où vit et travaille l'artiste français Patrick Moya.
Musée, patrimoine, services et e-administration, shopping, TV, tourisme, art, culture.. L'artiste propose une découverte de son incroyable univers.
Le programme des Explor3D 2010-2011

17 novembre 2010

Explor3D explorations des mondes virtuels commence demain !

Les Mondes virtuels ont permis aux avatars réunis en communautés de développer leurs territoires numériques et des usages immersifs. Des activités connues ou moins connues.

Explor3D , événement organisé par les Explorateurs du web, c'est aller à la rencontre de ces communautés pour qu'elles expliquent leurs réalisations.

Elles agissent dans un domaine culturel, éducatif, scientifique, jeu, événementiel, musical, écologique... aussi bien IRL (In real life) que dans la réalité virtuelle, mixte, augmentée.

Découvrons ces "faiseurs" qui ont investi des territoires numériques 3D, des pionniers qui ont réussi à élargir leur champ de créativité et à atteindre de nouveaux publics dans un monde miroir. De quoi parler de tous ces talents.

Et les inscriptions se déroulent ici : Explor3D ouvert à tous quelque soit le niveau de l'avatar, pour une initiation, des explorations, des rencontres et une réflexion sur les usages des mondes virtuels, du web 3D.
Vous pouvez également vous inscrire sur ce wiki : http://barcamp.org/Explor3D .

Il s'agira de circuler à travers plusieurs mondes : Second Life , Francogrid, Opensim, univers dédiés...


Avatars avertis, vous avez construit un monde dont vous souhaitez parler >> thèmes : pédagogie, éducation, écologie, solidarité, philanthropie, science, industrie jeux, RP role player, culture, expo, musées, concert..., , sport...training (serious game), tourisme, merci de laisser un commentaire pour vous contacter.
Novembre : jeudi 18 novembre 20H30 : Réunion de bienvenue sur Second Life avec les nouveaux avatars : accompagnement, initiation, discussion...
Mercredi 24 novembre 21H : rencontre avec Moya Janus aka Patrick Moya, artiste d'art virtuel sur Second Life

Décembre : début décembre : accueil par la communauté Francogrid
, un metavers libre et francophone (logiciel Open Source OpenSimulator)
mercredi 15 décembre  Visite du monde virtuel Angers3D 21H
Date à confirmer en décembre : Rencontre avec les créateurs du centre d'art transdisciplinaire Metaversel

Janvier : début Janvier date à confirmer : La Bibliothèque Francophone nous accueille sur Francogrid et sur Second Life pour le projet #Operabis.


Biggâr, vous avez dit Biggâr ?

Le Stedelijk Museum Amsterdam s'apprête à inaugurer une sculpture en réalité augmentée à échelle planétaire.

Cet espace interactif partagé par tous s'ouvrira le 18 novembre entre 19h30 et 22h30. Il consistera à accéder aux 7 000 000 000 cubes enrobant la terre entière, et agir dessus en utilisant son smartphone.

L'application permettant de contrôler le dispositif artistique est Layar qu'il convient d'installer.

Le calque recherché : "Biggar". Une fois lancé, il affichera les blocs dont on peut changer la couleur.

Les participants à l'opération peuvent envoyer des screenshots de l'expérience si possible des photos prises dans un lieu spécifique ou original.
Envoyez l'image sur votre twitpics ou mobypictures avec l'hashtag #biggar. Il est possible de tester l'application light dès à présent. Voici mon résultat :





Site du Stedelijk Museum Amsterdam :  http://www.sndrv.nl/biggar/

24 septembre 2010

Modroids premier jeu en réalité augmentée pour Android

Admirez Modroids, ce nouveau jeu multijoueur en réalité augmentée optimisé pour le mobile Samsung Galaxy S. Choisissez votre personnage, modifiez le et affrontez votre adversaire, en n'importe quel lieu. A tester bientôt également sur la nouvelle tablette Samsung.

15 septembre 2010

Transports du futur et trajets augmentés

Hyperbus , le bus communicant augmenté
Les transports en commun vont changer indéniablement dans les prochaines années à l'aune de nouvelles idées, transformant la manière même d' "Etre Voyageur".
C'est sur ce point précis d'innovation sociale que travaillent actuellement les étudiants de l'école supérieure d'Art d'Aix-en-Provence avec leur Professeur de design Ricardo Garcia. Ce projet -open source à terme- vise à concevoir l'espace matériel,  le déplacement comme un lieu de rencontre, de dialogue et même de poésie dans un environnement capable de vous fournir des informations à la fois importantes, locales, culturelles et agréables. Il s'agit d'un projet issu des ateliers de la Fabrique des services urbains dans le cadre du Forum "Villes 2.0" de Marseille entre décembre 2009 et mars 2010.
Mais au fait avant d'imaginer le voyageur de demain, où en est-on en matière de transports du futur ?


Transports du futur ?

Si on évoque les transports du futur, la première idée qui jaillit est d'imaginer comment inventer de nouveaux moyens de transports pour demain et accompagner la mobilité des personnes et des marchandises.
J'ai aussi l'image du taxi de Korben (dans le film "le cinquième élément", pas le blogueur Korben ;+) où les transports circulent sur des voies aériennes superposées. Je suis d'accord avec vous : c'est largement le bazar!
Soyons plus sérieux :)
Pour évoquer le transport de demain, on se situe plutôt dans la démarche de l'inventeur, pilotage à distance, système de localisation embarquée, d'automation d'une rame de train ou même bus chevauchant ou China Straddling Bus, à ondes ultrasonores, ...




ou même le Monometro londonien

Monometro : Londres 2012
envoyé par Suchablog. - L'actualité du moment en vidéo.

L'écologie ou mobilité durable, le confort du voyageur.. prennent naturellement une très grande place dans cette réflexion sur les transports du futur.
Parlons aussi de "trajet de demain", ce qui porte la réflexion sur le nouveau comportement du voyageur  et l' interaction dans un environnement mobile. Penchons-nous spécialement sur l'usage du transport public ponctuel (pour les voyageurs, touristes) et quotidien à l'intérieur d'une ville.

Mais il est comment le voyageur de demain dans son trajet du futur?

Marseille, son bus communicant et les messages laissés par les usagers
Bon, je n'ai pas de réponse sur un plateau :) Que faites-vous tous les jours dans les transports publics?
Avec de la lecture, avec son mobile ou un lecteur MP3, le temps de transport est plus agréable sinon on s'embête. Le voyageur ressent le déplacement d'un point à un autre comme un moment captif dans un environnement clos dans lequel il doit nécessairement s'occuper, quitte à dormir pour oublier qu'il est dans ce métro.
Après un entretien avec Ricardo Garcia, l'enseignant chargé de mener le projet à terme avec ses étudiants, j'ai entrepris de dresser un portrait robot du voyageur touriste, habitant ...Et s'il percevait le transport comme un lieu à vivre?

Hyperbus, un projet collaboratif et opensource


Geeknaute : Ricardo Garcia, dans le cadre de ce projet Hyperbus, vous avez collectivement imaginé comment un moyen de transport pouvait devenir un lieu à vivre. Pouvez-vous nous expliquer le concept de ce projet ?

Ricardo Garcia : Hyperbus transforme le trajet quotidien en parcours de découverte du territoire. Le but est de décloisonner le transport en l'ouvrant sur la ville, en créant du contact, du sensible,  à l'intérieur et en dehors du bus pour donner envie de prendre le bus plutôt que l'automobile. On se trouve aussi dans un cadre poétique du développement urbain.
Le bus communicant intègre un outil de réseau social et de microblogging, permettant à l’usager de recevoir des courts messages textuels à propos d’évènements culturels et singuliers. 
Ce bus  agit aussi comme un détecteur mobile environnemental en intégrant des capteurs de pollutions (taux de gaz carbonique, taux d’Ozone, et le nombre de particules en suspension dans l’atmosphère) et de bruit.
Toutes les informations collectées par ce bus sont géolocalisées et partagées avec le plus grand nombre.
Une plateforme internet centralise et redistribue les données aux Hyperbus. Le bus affiche les informations collectées disponibles aussi sur Smartphones.

Geeknaute : Quels contenus pourraient être véhiculés ?

Ricardo Garcia :  Des contenus culturels artistiques, des interventions d'artistes... Des informations distillées par écran tactile révèlent en temps réel la vie des quartiers traversés. Le bus optimise également les transports via le tram, le métro, le train et le vélib. Où sont les stations de vélib et les disponibilités? A quel endroit la circulation est-elle engorgée ? Où se passent les événements ? Où le téléphone fonctionne le plus si on observe des points de concentration d'envois de SMS ou d'appels sur certains endroits de la ville ? Ceci signifie qu'il y a un événement. Les passagers du bus obtiennent ainsi une température culturelle de la ville pour se déplacer rapidement à Marseille, à l'intérieur comme sur le pourtour. Il va y avoir un gros travail sur la cartographie.
En mettant en avant tous ces contenus, Le bus va devenir un espace ludique avec des contenus interactifs. Quand un usager va créer un contenu, les autres usagers vont être "contaminés" et s' intéresser au dispositif interactif.

Le projet est actuellement en cours de réalisation. Voici son scénario d'usage :
HYPERBUS de Marseille Provence 2013 - Scenario d'usage


Un Grand merci de nous avoir accordés cet interview.

A lire aussi :

L'open source en réalité augmentée facette d'un nouveau web
Magnitude conçu par les étudiants pour le campus
Mémoire sociale grâce à l'internet des objets
Le muséum de Londres  lance une incroyable application

3 septembre 2010

Tablette Samsung spéciale réalité augmentée

Il y a quelques mois une tablette a monopolisé l'actualité. J'ai attendu et j'ai bien fait. Samsung part à l'assaut du marché et va satisfaire tous les adeptes de la réalité augmentée grâce à sa tablette Galaxy dotée de l'Android OS et d'une caméra. Quand on y ajoute un bon clavier tactile Swype, de la visiophonie...
Reste à savoir son prix exact et sa date de sortie.




30 août 2010

Toxic Avengers et Facebook en réalité augmentée

Vous avez certainement remarqué combien les réseaux sociaux pourraient dans un futur proche se lier à des dispositifs de réalité augmentée. Prenons l'exemple de Recognizr.
Maintenant, c'est au tour de la musique de nous embarquer dans la réalité sociale augmentée via Facebook.
Il s'agit du groupe Toxic Avenger FEAT ORELSAN qui configure un monde où le réseau virtuel se superpose à la réalité tout en l'augmentant à travers une chanson intitulée "N'importe comment". Oui, un groupe français...
Vous ne verrez plus le poke de la même manière...

26 août 2010

Un été augmenté avec 4 projets innovants

Si vous avez passé un été augmenté... en repos, en soleil, la Geeknaute propose une séance de rattrapage augmenté :) : Serious (learning) Game et Réalité Mixte, GPS as Grocery Positionning System, Augmented city 3D, Masque Olfactif de réalité virtuelle,
En partage dans ce post : Concepts, projets, idées en réalité virtuelle, mixte ou augmentée qui ont circulé sur le net pendant l'été. Voici une sélection de 4 projets innovants qui va rendre la rentrée plus belle ! ;)

Serious (learning) Game et Réalité Mixte

Symetric et SeGarem réalisent des productions de dispositifs interactifs de formation innovants ou learning game. Elles ont présenté deux projets sélectionnés en juin dernier dans le cadre d'un appel lancé au niveau national. Le premier : établir le chaînon manquant entre les Serious Games dédiés à la formation (les Learning Games ) et la réalité mixte.
Sur cette vidéo, un concepteur, Sylvan Cabot présente quelques scénarios utilisables dans un serious game, combinaison de réalité mixte et augmentée.



Le second de ces projets, Serious Lab for Innovation (ou SLI), vise à concevoir et développer un prototype d’environnement dédié à la co-création et aux tests de concepts marketing.
Ce type d’environnement comme celui proposé par le projet SEGAREM rentrent pleinement dans le cadre du rapport HELIOS sur l’innovation dans le e-Learning en Europe.

Le site Symetric
La liste des projets retenus dans le cadre du plan de relance gouvernemental sur les Serious Games
Partenaires : Total-Immersion et l’INSA-LIESP pour SEGAREM ; Repères, Sphynx, SYSCOM et l’ESC Chambéry pour SLI.

GPS as Grocery Positionning System

Vous détestez faire les courses ? Ajouter du fun dans votre caddy grâce à ce projet totalement prospectif.
Pour parcourir le supermarché, Mark Wood a imaginé un dispositif qui débute sur votre liste de produits à acheter, les localisent dans le magasin, ordonne votre circulation dans le magasin et vous guide vers chaque achats. Enjoy !

Project 2: Augmented Reality from Mark Wood on Vimeo.


Augmented (Hyper) reality  : Augmented city 3D

Ce film a été produit en projet final de Master d'architecture de Keiichi Matsuda, extrait d'un projet plus large relatif aux conséquences sociales et architecturales des nouveaux médias et de la réalité augmentée.


Augmented City 3D from Keiichi Matsuda on Vimeo.

Le site de Keiichi Matsuda



Un masque de réalité virtuelle parfumé pour geeks gourmets


Le système de méta Cookie tire partie d'un principe que tout bon chef sait: Nous goûtons avec nos yeux et le nez avant que la nourriture entre dans notre bouche.

''Meta Cookie''combine réalité augmentée et de technologies d'affichage olfactif pour changer le goût perçu d'un cookie réel.
Takuji Narumi de l'Université de Tokyo a voulu augmenter le goût des cookies en lui ajoutant un ingrédient inattendu : le contrôle de son odeur. Ici, lors d'une animation à la conférence SIGGRAPH de la technologie interactive, Takuji et son équipe ont dévoilé leur Meta Cookie système, qui utilise la réalité virtuelle pour tenter de contrôler la saveur d'un cookie.
Il s'agit d'afficher l'image d'un cookie d'une saveur particulière à travers un casque de réalité virtuelle, puis de reproduire un parfum avec des tubes de parfum "cookie" visant le nez. Le Cookie Meta peut duper l'utilisateur et le cerveau en lui suggérant que le biscuit a la saveur chocolat ou amande.

Pour transformer le cookie, le cookie Meta utilise la technologie de réalité augmentée. Un technicien de laboratoire marque chaque biscuit avec un marqueur en forme de L. En regardant à travers les écrans de la réalité virtuelle, l'utilisateur voit une photo d'un cookie de sucre neutre. Dans le même temps, la machine commence à envoyer la bonne odeur directement dans le nez de l'utilisateur grâce à des tubes. Et en images :





L'Université de Tokyo / Takuji Narumi
L'article en Anglais  sur Csmonitor

15 août 2010

Tourisme augmenté

Le Tourist Selection Tool combine l'usage des nouveaux médias et des technologies avancées pour choisir une future destination de voyage.
Il s'agit d'un dispositif capable d'afficher des données sur une carte modèle 3D en jouant sur des paramètres visuels (des pictogrammes sur des cartons).
Le système permet à l'utilisateur de placer des repères visuels sur la table et pour déclencher l' apparition et la disparition des données.

Augmented Tourism from Niels Wouters on Vimeo.

Outils :
- VICON Tracking System
- Processing (processing.org)
- Marker Detection library
- 3D milled heightmodel
Le tourisme augmenté est un projet développé à l'Institut für Architektur und Medien à Université technique de Graz. Site : nielswouters.be en néerlandais :)

17 juillet 2010

Comment générer sa propre réalité augmentée ?

On peut désormais développer ses propres expériences en réalité augmentée et sans aucune connaissance technique particulière. Geeknaute vous présente plusieurs outils pour réaliser et générer votre propre application en réalité augmentée, du tout récent au moins récent : Hoppala Augmentation, EzFlar (open source) , BuidAR, Slartoolkit

Hoppala augmentation, CMS #AR
Il vient juste de sortir (le 15 juillet 2010).
En quelques clics, il est possible de créer sa propre application mobile sans coder. On s'inscrit pour ouvrir son compte pour accéder à une plateforme sur laquelle on paramètre son app., envoie ses images, ses vidéos, du contenu 3D. Ensuite, l'application (Iphone ou Android) se publie sur le moteur en réalité augmentée Layar.
Screencast :


Ezflar, mini app
Pour s'initier et bien comprendre comment fonctionne la réalité augmentée, Ezflar représente l'application web idéale.
On vous explique en détail comment générer sur votre ordinateur une expérience basique de réalité augmentée. Il faut imprimer le Papervision, générer son dispositif de réalité augmentée en téléchargeant images, vidéos, sons, 3D, brancher la webcam en acceptant l'invitation, brandir votre feuille imprimée et
Vous trouverez une expérience menée avec Ezflar sur le site de la ferme du web.


EZ Flar with SWF's from dont read this on Vimeo.

BuildAr et SLARToolkit

BuildAR permet d'ajouter rapidement et facilement vos propres informations sur calques pour créer vos propres applications AR. 
SlARToolkit est une librairie open source pour réaliser ses propres apllications.
En images :

10 juillet 2010

Mouseless l'invisible

Dans ce film, on passe en revue tous les genres de souris, mécanique, laser, infrarouge et même Tom & Jerry :). La légende : grâce à une encre magique, une souris Mouseless devient invisible.
allez restons sérieux :). Il s'agit de la dernière trouvaille de Pranav Mistry, chercheur au MIT. La main se balade commme s'il y avait une souris. Elle bouge et le curseur suit, les fenêtres s'ouvrent. De la magie ? Une astuce tout de même : un rayon laser infrarouge, une camera infrarouge qui capte les mouvements de la main et l'illusion est parfaite.



Souris invisible : Interface gestuelle
envoyé par business-garden. - Les derniers test hi-tech en vidéo.

17 juin 2010

Espace de collaborations en environnement mixte

Réalité virtuelle, réalité mixte et augmentée... Et même virtualité augmentée. Mais dans quel état j'erre ? :)
Voici un début d'explications en images.
"Collaboration augmentée en environnement mixte"* (ACME) est une application de téléconférence en réalité mixte basée sur Second Life (SL) et les mondes virtuels OpenSim.
Les techniques de Réalité Augmentée sont utilisées pour l'affichage des avatars virtuels des participants à la réunion à distance. Ces avatars vont alors apparaitre dans des espaces physiques de conférence mélangeant les personnes réelles et les participants avatars distants.
La Virtualité augmentée , sous la forme de vidéo qui détecte les gestes, permet de capturer des expressions de l'homme pour contrôler les avatars et manipuler des objets virtuels dans les mondes virtuels.



*développé par le VTT Technical Research Centre of Finland

12 juin 2010

L'open source en réalité augmentée : facette d'un nouveau web

Voici quelques jours,  je postais un billet sur les navigateurs métamoteurs en tant que futur de la réalité augmentée. On a vu aussi qu'il est possible de développer son propre calque dans un métamoteur.

Autre propension confirmée de la réalité augmentée en ce moment : l'open source. Cela correspond à aller plus loin que des possibilités de créer des couches d'informations et à ouvrir le code pour réutiliser l'application pour d'autres usages.
J'ai écrit un billet le mois dernier sur un projet étudiant qui vient juste d'être rendu public. Il s'agit du projet AR Magnitude , en opensource, qui consiste à afficher des informations sur le campus dans une application en réalité augmentée.
Je reprends cette tendance et je l'augmente. :) Voyons de plus près ce que nous trouvons du coté des navigateurs en open source.


KAMRA  : pour des canaux serveurs

Kamra , projet du Georgia institute of technology, a conçu une plate forme de navigation en réalité augmentée.
Il suffit d'activer l'application en un lieu qui comporte des infosphères et un canal va transmettre des informations contextuelles multicanaux de la scène environnante sur le smartphone. L'application a créé une architecture d'agrégation des contenus et une interopérabilité (canaux) entre les contenus développés et les multiples sources en situation géolocalisée. (Cf aussi nouveau dispositif Layar "stream browser" ). Ces échanges et partages d'informations entre différentes plateformes sont déjà monnaie courante sur le web standard.



Cette plate forme permet de créer et de développer du contenu hôte en utilisant une version étendue du langage de balisage GoogleEarth sur les serveurs HTTP standard.
Ceci sous forme de canaux. Chacune de ces chaînes est une URL par lequel le contenu est livré dans KARML.
Kamra transpose le système de la navigation sur les sites HTML à la navigation mobile en réalité augmentée, contenus servis avec un autre langage KARML (langage standard web + mélange de modèles 3D et COLLADA HTML), version étendue du KML.
Ce mélange de langages n'est pas aisé pour développer. Aussi, les développeurs peuvent utiliser des langages largement connus, le Html et Javascript pour créer et réaliser leur propre site dans le système AR, qui existe en parallèle au site "classique" sur le web. Ils peuvent ainsi réaliser une sphère en réalité augmentée comme s'ils faisaient leur site web traditionnel et la réactualiser en transformant leur javascript sur le canal qu'ils ont ouvert.
A noter que Kamra se télécharge que sur Iphone.

MIXARE 

Mixare (Mix Augmented Reality Engine) est un navigateur libre et open source de réalité augmentée publié sous la GPLv3. Cette application est le premier navigateur AR disponible sous Android. Il est téléchargeable sur le site du créateur italien.




Je n'ai pas trouvé d'applications utilisant l'enrobage de Mixare. Si vous en avez connaissance, merci de le signaler.
Cette liste de navigateurs n'est pas exhaustive et si vous avez des exemples d'applications AR open source pour complèter le post, vous avez l'espace des commentaires. Je n'ai pas abordé le navigateur Gamaray dont le développement a été stoppé. Vous pouvez tout de même télécharger l'application sur Soundforge.

8 juin 2010

Métamoteurs : futur de la réalité augmentée ?

Devant l'engouement des mobinautes pour les smartphones et la curiosité accrue pour les usages en réalité augmentée, les applications se perfectionnent et proposent de nouvelles fonctionnalités. Les navigateurs ont évidemment un grand rôle à jouer : intégrer dans leur moteur des modules de recherches, des services, du réseau social à la valorisation de produits, tout en passant par l'utile et l'agréable.
C'est quoi un métamoteur AR ? Quel devenir ?
Avec l'actualité des deux principaux métamoteurs en AR, la réalité augmentée prend un nouveau tournant ou plutôt des nouveaux objectifs.

JUNAIO annonce la prochaine génération de navigateurs AR

Junaio fournit des informations de proximité en réalité augmentée, des points d'intérêts avec une expérience sociale de partage de l'infosphère avec ses contacts. Ce métamoteur a étendu ses capacités en s'associant à Kooaba et va au-delà des services de son web interactif.  
Non seulement l'utilisateur peut obtenir des informations sur les POI à proximité tels que commerces, restaurants ou stations de train, mais la caméra de l `oeil est maintenant en mesure d'identifier les objets et " colle " en temps réel des informations 3D, sociales sur l'objet lui-même.  
Initialement disponible sur Android, une sortie de l'iPhone sera bientôt disponible.




Layar : AR as "Emerge mass medium"

Le métamoteur hollandais disponible depuis juin 2009 préfère utiliser le mot "emerge" à celui de "nouveau". Il est vrai qu'en un an du chemin a été parcouru. Devenir un medium de masse émergeant implique que les usages se simplifient et se démocratisent. Or tout le monde n'a pas un smartphone dans sa poche. Et aussi mass medium est une expression connotée : les utilisateurs des réseaux ont pris l'habitude de participer, de contribuer au web. C'est certainement les prochains pas à franchir : plus de monde avec un mobile adapté et que les mobinautes conservent bien leur expression sur le support.
En attendant, Layar vient de lancer sa version 3.5 sur Android avec un nouveau dispositif Stream, une recherche en temps réel des informations les plus proches, tous calques confondus.


Layar est actuellement utilisé par 2 millions de mobinautes et avec ses 700 calques, propose des accès gratuits et des versions premium de certaines applications. Si on considère la courbe de progression des utilisateurs, le marché se porte bien.






Droid Layar : The Demo
Comment utiliser le navigateur Layar sur votre mobile Android ? Le tout en image :




Pour aller plus loin :
De la réalité augmentée dans nos moteurs avec Nomao et Calq
Comment développer son calque sur Layar ?
Nous entrons dans l'ère de l'auguverse
Lancement du premier store pour la réalité augmentée
Quand culture et art riment avec Layar
Mobilité : réseauter en AR (volet 1)
Mobilité : réseauter en AR (volet2)

7 juin 2010

SixthSense pour l'autisme

Il s'agit d'un concept de design industriel utilisant la technologie SixthSense de Pranav Mistry. Il est conçu spécifiquement pour les personnes atteintes d'autisme par Tim Byrne de l'université Western Washington, programme de design industriel.
C'est l'un des 13 projets réalisés dans le studio Junior ID (voir dernière vidéo du billet).




Apprentissage et pédagogie augmentés

LearnAR est un nouvel outil d'apprentissage interactif utilisant la réalité augmentée. C'est un pack de 10 ressources pédagogiques pour enseignants et élèves qui permet d'explorer des matières, en combinant le monde réel avec un contenu virtuel à l'aide d'une webcam.
Le pack se compose de ressources et d' activités d'apprentissage interactif de l'anglais, des maths, sciences,  l'éducation physique et langues.
Encore un usage spécifique de la réalité augmentée appliqué ici à l'apprentissage.



Pour en savoir plus visitez ce site SSAT LearnAR page, pour une démo LearnAR Demo page.

Lunettes AR

Hallucination ou nouveau concept technologique ? Nouvelle vision, nouvelle perception du réel ?
Voici une paire de lunettes pour voir des objets apparaitre en version augmentée grâce à des calculs de surfaces et à de la triangulation RFID.
Vidéo , Serge !!

4 juin 2010

Comment développer son calque dans Layar ?

Lors de mon pitch sur Layar au Geoloc4 qui s'est déroulé hier, j'ai parlé d'un tutorial sur la création de calque sur Layar. J'ai demandé aujourd'hui même à son auteur si je pouvais le placer sur le blog de la Geeknaute pour que les frenchies puissent le retrouver facilement et y trouver leur inspiration.
Je remercie donc @portemantho pour cet apport à la communauté française AR.

"Petite présentation

Une pub de Samsung, passée à la télé le mois dernier en France, explique plutôt bien comment ça marche. La "réalité augmentée" (AR) est un nouveau média, qui rajoute en temps réel des informations sur ce que l'utilisateur voit à travers l'écran de son téléphone portable.
Contrairement à l'AR "avec marqueurs" qui dessine un objet par reconnaissance d'image, notre AR "sans marqueurs" se base sur une boussole et un GPS, plus un peu de 3D, pour mettre les informations au bon endroit.
Ici, les Beatles sont en tournée à Amsterdam. Ils sont placés là par GPS, on peut tourner autour pour les voir sous différents angles.


Layar (lèyeur en anglais, mais lâyâr d'après la pub) est un jeu de mots entre "layer" et "AR". "Layer" signifie "calque" et Layar est un navigateur pour afficher des "calques" de réalité augmentée.
Les calques sont développés par des développeurs indépendants. Ils contiennent des Points d'Intérêts (POI, poy'z), souvent avec un thème commun. Ces calques peuvent être des annuaires, des réseaux sociaux, des moteurs de recherche, des guides touristiques, des jeux ou simplement de l'art.
Il y a une grande diversité dans le monde des développeurs, qui va de l'étudiant qui fait un calque pour la gloire sur son temps libre à l'entreprise spécialisée dans la réalisation et l'hébergement de calques.
Heureusement, créer un calque demande de moins en moins de connaissances techniques. Ce tutorial s'adresse aux personnes n'ayant jamais programmé ou presque, mais qui sont curieuses et créatives.
Prêts ?

Ingrédients du calque
Il vous faut : une idée, une clé de développeur, un hébergement web et un gestionnaire de calque.
Premièrement, la clé est facile à obtenir. C'est gratuit et on ne refuse personne : Formulaire de demande. Faites-le en premier, ça peut mettre un jour ou deux, ce qui vous donnera le temps de préparer le reste et réfléchir à votre idée.
Le menu déroulant "I am a" peut prêter à confusion. Dans l'ordre : "Développeur", "Éditeur (propriétaire des données)", "Les deux". Vous êtes certainement les deux.
La case du dessous demande quel type de calque vous comptez développer. Ce n'est pas très important, mais ça vous évite de passer pour un bot à spam (surtout si vous avez un e-mail bizarre). wink
Ensuite, vous avez besoin d'un hébergement web, car un calque fonctionne comme un site web. Cet hébergement fera tourner un gestionnaire de calque, qui vous permettra d'ajouter, modifier et supprimer les POIs.
Il existe des solutions payantes comme Hoppala, qui permettent d'avoir l'hébergement et le gestionnaire avec le minimum de temps passé sur la configuration, mais il existe aussi plusieurs projets open-source gratuits.
Il y a sur le site officiel une présentation des outils disponibles.
Encart pour lecteurs informaticiens
La finalité du webservice est de traiter des requêtes HTTP GET, dont les paramètres sont définis par l'API GetPointsOfInterest, et de renvoyer le résultat en JSON dans le corps de la réponse. J'ai fait quelques calques en utilisant Python et Django, c'est vraiment très facile.
Si vous lisez l'anglais, le wiki et la mailing-list des développeurs devraient être d'une bonne aide.
Parmi les outils open-source, ce tutorial couvre pour le moment PorPOIse et OpenHanced Location Starter Kit (OHLSK). Ils ne sont pas développés par Layar, mais par des informaticiens indépendants. On les aime beaucoup wink
Prérequis PorPOIse
  • Disposer d'un hébergement web avec PHP5
  • Savoir transférer des fichiers par FTP
Prérequis OHLSK
  • Disposer d'un hébergement web avec PHP5
  • Savoir transférer des fichiers par FTP
  • Disposer d'une base de données MySQL5
Choisir PorPOIse ou OHLSK
  • PorPOIse est dédié à Layar et permet des calques plus riches, avec de la 3D
  • PorPOIse peut s'utiliser sans MySQL
  • PorPOIse peut réutiliser et adapter une base de données existante
  • PorPOIse a une plus grande communauté et est plus éprouvé
  • OHLSK est plus rapide à installer
  • OHLSK est plus simple à utiliser
  • OHLSK est plus joli
  • OHLSK est conçu pour être extensible avec d'autres logiciels que Layar
Si vous voulez créer votre premier calque avec le moins de difficultés possible, OHLSK est le meilleur choix. Si vous voulez aller jusqu'à publier votre calque, je pense que PorPOIse est plus robuste pour le moment.
Définition d'un POI
Le fait que vous utilisez PorPOIse, OHLSK ou autre chose ne se verra pas de manière évidente pour l'utilisateur.
En effet, vos POIs seront toujours représentés de la même manière, telle que définie sur le wiki.
  • lat et lon représentent latitude et longitude, en millionnième de degrés. Il existe des outils de conversion en ligne, si jamais vos coordonnées sont en degrés/minutes/secondes. Par exemple, 42°12'30" = 42.208333° = 42208333 pour Layar.
    Il est possible d'extraire les coordonnées de Google Maps en activant LatLng Tooltip ou LatLng Marker dans le menu labs (fiole verte).
    Vous pouvez aussi utiliser getlatlon.com.
  • alt représente l'altitude absolue en mètres à partir du niveau de la mer. Pour un POI placé sur le mont Blanc, une valeur possible serait 4807. Cette valeur est encore peu utilisée : beaucoup de téléphones n'ont pas d'altimètre.
  • relativeAlt représente l'altitude relative au téléphone. Idéalement, une valeur de 0 correspond au sol à vos pieds. Cette valeur est utile quand les POIs sont des objets 3D, par exemple dans le calque TweepsAround, où les avatars sont accrochés en l'air.
  • dimension détermine si l'objet sera en 3D ou non. Tant que vous n'utilisez pas la 3D, cette valeur doit être à 1.
  • type détermine le numéro du set d'icônes à utiliser (voir plus loin).
  • object et transform définissent l'objet à afficher s'il est en 3D. Si dimension vaut 1, ces champs seront ignorés.
  • actions définit l'ensemble des interactions possibles autour du POI : lancer une vidéo, un site web, un fichier audio, téléphoner, envoyer un e-mail, etc.
  • title est le titre du POI, affiché en haut de la boîte en bas de l'écran, appelée BIW (Brief Info Widget).
  • line2, line3, line4 affichent des informations complémentaires.
  • attribution est une dernière ligne, plus petite, idéale pour les copyrights.
  • imageURL est une ligne pour un lien vers une image de format 100×75 de préférence
http://img88.imageshack.us/img88/7448/paquadam2.png
Astuce
Pour afficher la distance dans un des champs du BIW, utilisez le code suivant.
%distance%

Votre premier calque en trente minutes avec OHLSK
Le développement d'OHSLK peut être suivi sur twitter ou sur le blog d'Openhanced.
Il semble que le lien pour télécharger la source soit toujours le suivant :
http://www.openhanced.com/en/downloads/package.zip
La documentation se trouve ici, en anglais :
http://www.ohdemo.com/ohlsk/Index.htm
Il est sans doute encore trop tôt pour une mailing-list, mais l'auteur est facilement accessible par twitter.
Attention, OHLSK est très récent et connaît de nombreuses mises à jour. Il est possible que certains menus soient différents dans la dernière version !
Téléchargez et décompressez package.zip puis transférez les fichiers vers un répertoire de votre hébergement web avec votre client FTP favori.
Pour ma part, je l'ai placé de manière à ce qu'il soit accessible par http://layar.mondomaine.fr parce que j'aime bien les sous-domaines.
Les choses sérieuses commencent en appelant install.htm dans le navigateur : http://layar.mondomaine.fr/install.htm
Astuce PHP5
OHLSK comme PorPOIse fonctionne avec PHP5. Votre hébergement, s'il n'est pas sur un serveur dédié, gère peut-être PHP4 par défaut, ce qui causera des erreurs. Un moyen facile de contourner le problème est d'uploader un petit fichier ".htaccess" (le point est important) qui ne contient qu'une ligne de texte :
SetEnv PHP_VER 5


SetEnv PHP_VER 5
http://img197.imageshack.us/img197/9458/ohlsk1.png
Tout ceci est une façon de dire "bienvenue" et nous allons procéder étape par étape.
Pour appliquer les permissions 755 sur les fichiers mentionnés, avec FileZilla, faites un clic-droit sur le fichier dans le panneau de droite, menu "File Permissions" (Permissions du Fichier) puis rentrez 755 dans la case "Numeric value" (Valeur numérique).
Pour les quatre champs suivants : Host name (nom d'hôte ou serveur), Database name, Database User, Database Password, votre hébergeur devrait vous les avoir fourni.
Ensuite, vous avez besoin d'une clé Google Maps. En cliquant sur le lien, vous avez juste à cocher la case en bas et entrer l'URL de votre site. Comme je vais utiliser http://layar.mondomaine.fr, je peux entrer cette valeur ou mettre http://mondomaine.fr, qui ne limitera pas mes Google Maps à OHLSK.
Après avoir confirmé, copiez la longue chaîne de caractères qui suit : "Your key is :", fermez la sous-fenêtre et collez dans la case correspondante.
Ensuite vous avez deux e-mails à rentrer : le premier doit être le vôtre, le second peut être un noreply@mondomaine.fr
Cliquez sur Submit.
Si vous obtenez l'erreur suivante, référez vous à l'encart sur .htaccess ci-dessus.
Fatal error: Call to undefined function: str_ireplace() in /mondomaine/ohlsk/install.php  on line 16
Vous devriez arriver sur l'écran de login.
http://img245.imageshack.us/img245/8408/ohlsk2.png
http://layar.mondomaine.fr/login.php
Connectez-vous avec admin/password. Cliquez tout de suite sur Change Password et créez un nouveau mot de passe.
Avant de commencer à placer des POIs, créez un nouveau calque dans l'interface Layar Publishing (cliquez sur Create layer).
Le nom n'a pas d'importance ; le type doit être 2D ; POI URL doit être http://layar.mondomaine.fr/webservice/layarpoints.php
Dans cet exemple, je vais développer un calque nommé "Egotrip" où je vais localiser des blogs qui parlent de la ville d'Amsterdam, où je vis.
http://img85.imageshack.us/img85/8855/ohlsk3.png
Vos POIs auront forcément une catégorie filtrable ; c'est une caractéristique d'OHLSK.
Les catégories se créent dans Location / Location category http://layar.mondomaine.fr/poi_category_list.php
Cliquez sur Add (ajouter) ou Add Inline pour en créer quelques unes. Vous avez le droit de faire une catégorie unique en attendant, mais comme l'outil s'appuie fortement sur cette fonctionnalité, autant s'en servir !
Maintenant, vous avez besoin de faire en sorte qu'une sélection par radio-boutons s'affiche dans les filtres de Layar.
http://img413.imageshack.us/img413/8834/ohlsk4.png
Retournez dans Layar Publishing éditer votre calque. Dans l'onglet "Filters", cliquez sur le bouton "Radiobutton list".
Vous devez maintenant reporter les informations que vous avez entrées dans OHLSK. Veillez à ce que le numéro soit bien identique et à ce qu'une des catégories soit sélectionnée par défaut.
http://img694.imageshack.us/img694/5610/ohlsk5.png
Après l'effort, le réconfort ! Ajouter des POIs dans OHLSK est terriblement facile ! Les POIs se créent dans Location / Locations : http://layar.mondomaine.fr/poi_list.php
Cliquez sur "Add Location" et laissez la magie opérer.
http://img31.imageshack.us/img31/8752/ohlsk6.png
Placer les POIs avec Google Maps, c'est vraiment presque de la triche smile
Notez la séparation de l'information en lignes, comme présenté ci-dessus.
http://img163.imageshack.us/img163/1956/ohlsk7.png


À suivre...
Lien vers l'article original sur le forum frAndroid 
Lien vers le tuto, wiki en anglais

The cultural #AR manifesto

Lors d'un événement organisé par l'Institute for the Unstable Media V2_ , centre interdisciplinaire des technologies art et média à Rotterdam, des experts, artistes, chercheurs et développeurs ont abordé la réalité augmentée en tant que medium.

Voici un message dit "Manifeste culturel #AR" de @Marshave Head of Collections au Stedelijk Museum
"We need open source- software for AR for everybody, especially to use cultural, educational and social purposes and without copyright issues, to be able to create our own spatial storytelling.
We will need ethical codes and social regulations in the real as in the AR world."

"Nous avons besoin de logiciels Open source pour un accès pour tous à la réalité augmentée, tout spécialement pour développer des usages culturels, éducatifs, et sociaux et sans copyright, pour être à même de créer notre propre exploration de cet espace.
Nous avons besoin de codes éthiques et régulations dans le réel comme dans le monde en réalité augmentée." (traduit par mes soins : si vous avez mieux, merci de proposer en commentaires).
Artistes AR de tous les pays, unissez-vous ...
Photo @lapoutre

1 juin 2010

Iped, sous android et avec Flash

Cette tablette ressemble à une autre tablette dont la sortie était annoncée depuis longtemps. Iped versus Ipad. La guerre des tablettes est déclarée...

Dégustation augmentée !

La réalité augmentée, c'est bon, mangez-en.
Mike Clare, spécialiste en design industriel à Rhode Island School of Design (RISD),  nous livre ici sa recette des cookies en réalité augmentée. Oui, vous lisez bien :)
Qui pensait que les geeks étaient des no-life et ne savaient rien faire :).  Ce billet de Mike Clare est non seulement gourmand mais aussi plein d'humour et de talent.

Alors commençons par les ingrédients :
1 tasse de beurre, 2 tasses de sucre en poudre,  2 oeufs,  2 c. à café de vanille, 1 c. à café de zeste de citron râpé ou de cannelle, du chocolat noir 99 % : 100 gr.
Ajouter peu à peu et mélanger jusqu'à consistance crémeuse: beurre et sucre
Mélanger avec 2 œufs battus
pui avec 2 ½ à 3 tasses de farine, ½ c. à café de sel, 3 c. à café de levure

Diviser la pâte en deux parties égales, Faire fondre le chocolat au bain-marie et laisser légèrement refroidir. Ajouter le chocolat à la moitié de la pâte. Il faut une pate très noire en chocolat.
Laisser refroidir dans le congélateur pendant 15 minutes. Pour refroidir rapidement mettre la pâte dans une pellicule plastique et aplatissez la main avant de le mettre dans le congélateur.
Placer la pâte entre deux feuilles de pellicule de plastique et aplatir à 1 cm d'épaisseur.
Envelopper dans une pellicule plastique et congeler pendant la nuit.
Préchauffer le four à 220 degrés.
Mettre le couteau au congélateur avant de découper de fines tranches de biscuits et mettre sur une plaque à biscuits beurrée.
Cuire au four pendant 6 à 8 minutes ( faire un lot d'essai pour la cuisson).
Remettre bien au congél. entre chaque découpe.
Original de l'article écrit par Mike Clare avec des photos très détaillées de la technique de pliage des cookies pour réaliser le marqueur bicolore.


Richard Stallman On sharing Music


Article et Video sur le site Mashable

Augmenting sound : pour une réalité sonore

Pour développer la réalité sonore d'un objet, Berio Molina Quiroga a utilisé la réalité augmentée et ... son mur de salle de bain.
Un système de vision basé sur la projection vidéo depuis un ordinateur portable permet l'interaction entre la projection elle-même, l'espace physique où il est projeté et l'utilisateur.
Ce projet de Master Computer Graphic Design s'est construit avec openFrameworks et Supercollider.

Il peut être adapté à n'importe quel espace ou un objet. Ici vous pouvez voir quelques exemples :







Pour retrouver ce projet et d'autres réalisations de Berio : c'est ici

28 mai 2010

Magnitude conçu par les étudiants pour le campus

Projet d'étudiants dans le cadre du projet tutoré de 4ème année Informatique à l'INSA Toulouse, Magnitude est une application opensource mobile en réalité augmentée installable sur les Smartphones Android.
Magnitude va bientôt s'utiliser au sein du campus, plus exactement dans une dizaine de jours, comme l'indique le compte à rebours de leur site d'annonce.
L'application permettra d'identifier des bâtiments, de localiser vos endroits favoris, retrouver vos amis, soit en détail un étiquetage des bâtiments de l'INSA, l'affichage de l'emploi du temps, de la salle libre la plus proche, du menu du restaurant universitaire, de la position d'autres utilisateurs de l'application (aspect réseau social).
The teaser :



Le blog de l'un des étudiants concerné par le projet