rss
email
twitter
facebook

4 juin 2010

Comment développer son calque dans Layar ?

Lors de mon pitch sur Layar au Geoloc4 qui s'est déroulé hier, j'ai parlé d'un tutorial sur la création de calque sur Layar. J'ai demandé aujourd'hui même à son auteur si je pouvais le placer sur le blog de la Geeknaute pour que les frenchies puissent le retrouver facilement et y trouver leur inspiration.
Je remercie donc @portemantho pour cet apport à la communauté française AR.

"Petite présentation

Une pub de Samsung, passée à la télé le mois dernier en France, explique plutôt bien comment ça marche. La "réalité augmentée" (AR) est un nouveau média, qui rajoute en temps réel des informations sur ce que l'utilisateur voit à travers l'écran de son téléphone portable.
Contrairement à l'AR "avec marqueurs" qui dessine un objet par reconnaissance d'image, notre AR "sans marqueurs" se base sur une boussole et un GPS, plus un peu de 3D, pour mettre les informations au bon endroit.
Ici, les Beatles sont en tournée à Amsterdam. Ils sont placés là par GPS, on peut tourner autour pour les voir sous différents angles.


Layar (lèyeur en anglais, mais lâyâr d'après la pub) est un jeu de mots entre "layer" et "AR". "Layer" signifie "calque" et Layar est un navigateur pour afficher des "calques" de réalité augmentée.
Les calques sont développés par des développeurs indépendants. Ils contiennent des Points d'Intérêts (POI, poy'z), souvent avec un thème commun. Ces calques peuvent être des annuaires, des réseaux sociaux, des moteurs de recherche, des guides touristiques, des jeux ou simplement de l'art.
Il y a une grande diversité dans le monde des développeurs, qui va de l'étudiant qui fait un calque pour la gloire sur son temps libre à l'entreprise spécialisée dans la réalisation et l'hébergement de calques.
Heureusement, créer un calque demande de moins en moins de connaissances techniques. Ce tutorial s'adresse aux personnes n'ayant jamais programmé ou presque, mais qui sont curieuses et créatives.
Prêts ?

Ingrédients du calque
Il vous faut : une idée, une clé de développeur, un hébergement web et un gestionnaire de calque.
Premièrement, la clé est facile à obtenir. C'est gratuit et on ne refuse personne : Formulaire de demande. Faites-le en premier, ça peut mettre un jour ou deux, ce qui vous donnera le temps de préparer le reste et réfléchir à votre idée.
Le menu déroulant "I am a" peut prêter à confusion. Dans l'ordre : "Développeur", "Éditeur (propriétaire des données)", "Les deux". Vous êtes certainement les deux.
La case du dessous demande quel type de calque vous comptez développer. Ce n'est pas très important, mais ça vous évite de passer pour un bot à spam (surtout si vous avez un e-mail bizarre). wink
Ensuite, vous avez besoin d'un hébergement web, car un calque fonctionne comme un site web. Cet hébergement fera tourner un gestionnaire de calque, qui vous permettra d'ajouter, modifier et supprimer les POIs.
Il existe des solutions payantes comme Hoppala, qui permettent d'avoir l'hébergement et le gestionnaire avec le minimum de temps passé sur la configuration, mais il existe aussi plusieurs projets open-source gratuits.
Il y a sur le site officiel une présentation des outils disponibles.
Encart pour lecteurs informaticiens
La finalité du webservice est de traiter des requêtes HTTP GET, dont les paramètres sont définis par l'API GetPointsOfInterest, et de renvoyer le résultat en JSON dans le corps de la réponse. J'ai fait quelques calques en utilisant Python et Django, c'est vraiment très facile.
Si vous lisez l'anglais, le wiki et la mailing-list des développeurs devraient être d'une bonne aide.
Parmi les outils open-source, ce tutorial couvre pour le moment PorPOIse et OpenHanced Location Starter Kit (OHLSK). Ils ne sont pas développés par Layar, mais par des informaticiens indépendants. On les aime beaucoup wink
Prérequis PorPOIse
  • Disposer d'un hébergement web avec PHP5
  • Savoir transférer des fichiers par FTP
Prérequis OHLSK
  • Disposer d'un hébergement web avec PHP5
  • Savoir transférer des fichiers par FTP
  • Disposer d'une base de données MySQL5
Choisir PorPOIse ou OHLSK
  • PorPOIse est dédié à Layar et permet des calques plus riches, avec de la 3D
  • PorPOIse peut s'utiliser sans MySQL
  • PorPOIse peut réutiliser et adapter une base de données existante
  • PorPOIse a une plus grande communauté et est plus éprouvé
  • OHLSK est plus rapide à installer
  • OHLSK est plus simple à utiliser
  • OHLSK est plus joli
  • OHLSK est conçu pour être extensible avec d'autres logiciels que Layar
Si vous voulez créer votre premier calque avec le moins de difficultés possible, OHLSK est le meilleur choix. Si vous voulez aller jusqu'à publier votre calque, je pense que PorPOIse est plus robuste pour le moment.
Définition d'un POI
Le fait que vous utilisez PorPOIse, OHLSK ou autre chose ne se verra pas de manière évidente pour l'utilisateur.
En effet, vos POIs seront toujours représentés de la même manière, telle que définie sur le wiki.
  • lat et lon représentent latitude et longitude, en millionnième de degrés. Il existe des outils de conversion en ligne, si jamais vos coordonnées sont en degrés/minutes/secondes. Par exemple, 42°12'30" = 42.208333° = 42208333 pour Layar.
    Il est possible d'extraire les coordonnées de Google Maps en activant LatLng Tooltip ou LatLng Marker dans le menu labs (fiole verte).
    Vous pouvez aussi utiliser getlatlon.com.
  • alt représente l'altitude absolue en mètres à partir du niveau de la mer. Pour un POI placé sur le mont Blanc, une valeur possible serait 4807. Cette valeur est encore peu utilisée : beaucoup de téléphones n'ont pas d'altimètre.
  • relativeAlt représente l'altitude relative au téléphone. Idéalement, une valeur de 0 correspond au sol à vos pieds. Cette valeur est utile quand les POIs sont des objets 3D, par exemple dans le calque TweepsAround, où les avatars sont accrochés en l'air.
  • dimension détermine si l'objet sera en 3D ou non. Tant que vous n'utilisez pas la 3D, cette valeur doit être à 1.
  • type détermine le numéro du set d'icônes à utiliser (voir plus loin).
  • object et transform définissent l'objet à afficher s'il est en 3D. Si dimension vaut 1, ces champs seront ignorés.
  • actions définit l'ensemble des interactions possibles autour du POI : lancer une vidéo, un site web, un fichier audio, téléphoner, envoyer un e-mail, etc.
  • title est le titre du POI, affiché en haut de la boîte en bas de l'écran, appelée BIW (Brief Info Widget).
  • line2, line3, line4 affichent des informations complémentaires.
  • attribution est une dernière ligne, plus petite, idéale pour les copyrights.
  • imageURL est une ligne pour un lien vers une image de format 100×75 de préférence
http://img88.imageshack.us/img88/7448/paquadam2.png
Astuce
Pour afficher la distance dans un des champs du BIW, utilisez le code suivant.
%distance%

Votre premier calque en trente minutes avec OHLSK
Le développement d'OHSLK peut être suivi sur twitter ou sur le blog d'Openhanced.
Il semble que le lien pour télécharger la source soit toujours le suivant :
http://www.openhanced.com/en/downloads/package.zip
La documentation se trouve ici, en anglais :
http://www.ohdemo.com/ohlsk/Index.htm
Il est sans doute encore trop tôt pour une mailing-list, mais l'auteur est facilement accessible par twitter.
Attention, OHLSK est très récent et connaît de nombreuses mises à jour. Il est possible que certains menus soient différents dans la dernière version !
Téléchargez et décompressez package.zip puis transférez les fichiers vers un répertoire de votre hébergement web avec votre client FTP favori.
Pour ma part, je l'ai placé de manière à ce qu'il soit accessible par http://layar.mondomaine.fr parce que j'aime bien les sous-domaines.
Les choses sérieuses commencent en appelant install.htm dans le navigateur : http://layar.mondomaine.fr/install.htm
Astuce PHP5
OHLSK comme PorPOIse fonctionne avec PHP5. Votre hébergement, s'il n'est pas sur un serveur dédié, gère peut-être PHP4 par défaut, ce qui causera des erreurs. Un moyen facile de contourner le problème est d'uploader un petit fichier ".htaccess" (le point est important) qui ne contient qu'une ligne de texte :
SetEnv PHP_VER 5


SetEnv PHP_VER 5
http://img197.imageshack.us/img197/9458/ohlsk1.png
Tout ceci est une façon de dire "bienvenue" et nous allons procéder étape par étape.
Pour appliquer les permissions 755 sur les fichiers mentionnés, avec FileZilla, faites un clic-droit sur le fichier dans le panneau de droite, menu "File Permissions" (Permissions du Fichier) puis rentrez 755 dans la case "Numeric value" (Valeur numérique).
Pour les quatre champs suivants : Host name (nom d'hôte ou serveur), Database name, Database User, Database Password, votre hébergeur devrait vous les avoir fourni.
Ensuite, vous avez besoin d'une clé Google Maps. En cliquant sur le lien, vous avez juste à cocher la case en bas et entrer l'URL de votre site. Comme je vais utiliser http://layar.mondomaine.fr, je peux entrer cette valeur ou mettre http://mondomaine.fr, qui ne limitera pas mes Google Maps à OHLSK.
Après avoir confirmé, copiez la longue chaîne de caractères qui suit : "Your key is :", fermez la sous-fenêtre et collez dans la case correspondante.
Ensuite vous avez deux e-mails à rentrer : le premier doit être le vôtre, le second peut être un noreply@mondomaine.fr
Cliquez sur Submit.
Si vous obtenez l'erreur suivante, référez vous à l'encart sur .htaccess ci-dessus.
Fatal error: Call to undefined function: str_ireplace() in /mondomaine/ohlsk/install.php  on line 16
Vous devriez arriver sur l'écran de login.
http://img245.imageshack.us/img245/8408/ohlsk2.png
http://layar.mondomaine.fr/login.php
Connectez-vous avec admin/password. Cliquez tout de suite sur Change Password et créez un nouveau mot de passe.
Avant de commencer à placer des POIs, créez un nouveau calque dans l'interface Layar Publishing (cliquez sur Create layer).
Le nom n'a pas d'importance ; le type doit être 2D ; POI URL doit être http://layar.mondomaine.fr/webservice/layarpoints.php
Dans cet exemple, je vais développer un calque nommé "Egotrip" où je vais localiser des blogs qui parlent de la ville d'Amsterdam, où je vis.
http://img85.imageshack.us/img85/8855/ohlsk3.png
Vos POIs auront forcément une catégorie filtrable ; c'est une caractéristique d'OHLSK.
Les catégories se créent dans Location / Location category http://layar.mondomaine.fr/poi_category_list.php
Cliquez sur Add (ajouter) ou Add Inline pour en créer quelques unes. Vous avez le droit de faire une catégorie unique en attendant, mais comme l'outil s'appuie fortement sur cette fonctionnalité, autant s'en servir !
Maintenant, vous avez besoin de faire en sorte qu'une sélection par radio-boutons s'affiche dans les filtres de Layar.
http://img413.imageshack.us/img413/8834/ohlsk4.png
Retournez dans Layar Publishing éditer votre calque. Dans l'onglet "Filters", cliquez sur le bouton "Radiobutton list".
Vous devez maintenant reporter les informations que vous avez entrées dans OHLSK. Veillez à ce que le numéro soit bien identique et à ce qu'une des catégories soit sélectionnée par défaut.
http://img694.imageshack.us/img694/5610/ohlsk5.png
Après l'effort, le réconfort ! Ajouter des POIs dans OHLSK est terriblement facile ! Les POIs se créent dans Location / Locations : http://layar.mondomaine.fr/poi_list.php
Cliquez sur "Add Location" et laissez la magie opérer.
http://img31.imageshack.us/img31/8752/ohlsk6.png
Placer les POIs avec Google Maps, c'est vraiment presque de la triche smile
Notez la séparation de l'information en lignes, comme présenté ci-dessus.
http://img163.imageshack.us/img163/1956/ohlsk7.png


À suivre...
Lien vers l'article original sur le forum frAndroid 
Lien vers le tuto, wiki en anglais

14 commentaires:

Antho a dit…

Salut,
Un site web non-off' devrait voir le jour pour les dévs français, avancés ou débutants, dans un futur prochain !
Hésitez pas à me contacter à halfelin chez gmail pour des questions sur le tuto ou Layar ;)

catleg a dit…

Salut Antho,
Super bonne nouvelle pour le site visible dans un "futur prochain" :)
Si tu as une suite à ce tuto, j'ajouterai le lien.

Nicolas M a dit…

Realité augmentée c'est la nouvelle révolution. Je cherche un dev. Sur paris qui envie d'expérimenter l'AR.
Super le tuto.
liquid acer,lcr 1.7

Olivier Schimpf a dit…

Merci Catleg pour ce tuto

catleg a dit…

@nicolasM je vois pour te mettre en contact avec quelqu'un.

De nada Olivier,
c'est @Antho qui a fait le boulot :))

Anonyme a dit…

Les dev intéressés par une expérimentation AR peuvent laisser un com pour Nicolas ici même.

Thus0 a dit…

@Antho : merci pour le tuto ; je suis aussi intéressé par le futur site web non-officiel :)

Par ailleurs, quelle est cette conférence Geoloc4 dont tu parles en début d'article ?

Geek a dit…

@thus0 Il s'agit d'un rendez-vous mensuel organisé par @egadenne , explorateur du web et dans lequel je m'implique pour y parler des applications mobiles en AR (Calq, Layar...), des apps AR à utilité sociale.
Le 5ème aura lieu en septembre. je te tiens informé de la date.
Sinon voici le lien vers le dernier geoloc http://bit.ly/ckHSP1

Olivier Schimpf a dit…

Je viens de creer mon premier calque. Je me lance dans la 3D maitenant

catleg a dit…

Bravo, tu nous fais signe bientôt pour le tester !!
On pourrait en savoir plus car tu teases à fond là :)

Olivier Schimpf a dit…

Biensur Catleg, des qu'il est validé je vous informe

TomTom-AR a dit…

Bonjour,
OpenHanced m'interesse fortement mais impossible de trouver le zip....

Une idée ?
Merci d'avance

kyhmo a dit…

OHSLK semble ne plus exister :(

Anonyme a dit…

Super ce tuto !:)
Vous avez essayé CMS Media Nature ?

Je viens de le télécharger sur leur site. ça a l'air moins complet mais plus facile à utiliser.

d'autres utilisateurs ?

Vincent